Interruption de grossesse. Interdit par la loi burkinabè. Les avortements clandestins comportent des risques, ils peuvent conduire à la mort.   

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ

Menu