L’adolescence est une période de transition de l’enfance à l’âge adulte, caractérisée par d’importances modifications physiques et de la personnalité. Cette phase entraîne de nouvelles responsabilités et découvertes, des changements du corps et de l’esprit d’où  l’importance de bien observer les enfants et de les accompagner sur le chemin individuel de leur développement par une éducation sexuelle.

L’éducation sexuelle doit être dispensée en fonction de la réalité de l’enfant et de son degré de développement.
Ils commencent à s’intéresser au sexe opposé, et le développement des sensations sexuelles montre que l’adolescent a atteint la maturité sexuelle.

A ce stade, l’enfant a besoin d’un accompagnement très sérieux dans le domaine de la sexualité.
De nombreux parents ressentent hésitation et gêne quand il s’agit d’aborder la sexualité enfantine. Pourtant, l’éducation sexuelle est une tâche éducative importante qui contribue à le protéger contre d’éventuelles agressions.

 Parler de la sexualité à l’enfant à ce moment est loin de le (la) pousser vers le sexe. Par contre, cette éducation sexuelle permettra à l’enfant de comprendre que la sexualité fait partie du bien être humain et si elle est mal menée, elle peut conduire à des problèmes de santé comme les infections sexuellement transmissibles, le VIH/sida, les grossesses non désirées et ou précoces qui à leur tour conduisent à des abandons scolaires, des avortements clandestins avec toutes ses conséquences, l’éducation sexuelle contribue aussi à la prévention de la violence sexuelle.

Ainsi selon vous, pour éviter que l’enfant se retrouve dans des situations de regret liés à sa sexualité à cet âge, entre parents et enseignants, qui sont habilités à parler de cela  à l’enfant ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous devez remplir ce champ
Vous devez remplir ce champ

Menu